3-2 Un nouveau Président Hervé Loutre.

Photo10a

En 1970 son effectif se féminise avec l'arrivée d'une première musicienne. Lors de son 50eme anniversaire en 1973, elle compte 45 musiciens. À cette occasion, tous les sociétaires ont revêtu leur nouvelle tenue : un uniforme avec fourragère blanche.Le premier magistrat de la commune, Monsieur Maurice Crespin remet la nouvelle bannière à laquelle Monsieur Legrand vice-président de la Fédération des sociétés musicales du Nord-Pas-de-Calais épinglera l'étoile fédérale. Lors des manifestations ‘’Béthune expo’’ en 1974, la Joyeuse participe au défilé.  Le percussionniste met tant d’ardeur que la peau de la grosse caisse se déchire, le Chef Monsieur Dupont doit poursuivre ainsi le défilé.

Toujours en 1974 , au mois de juillet, la Joyeuse participe au festival permanent des musiques régionales à Berck Plage. À cette occasion les familles accompagnaient les musiciens.

Photo11a Photo12a Photo9a Photo13a Photo14a

 En 1982 de fanfare elle devient harmonie. Le dimanche 9 mai 1982, les mélomanes étaient à la fête à l'occasion du traditionnel gala de variétés avec les concours des musiciens de l'harmonie municipale que dirigeait Alain Carton, assisté de Gilbert Breuvart et Marcel Hulot sous la Présidence d’Hervé Loutre. À l'issue du concert, un hommage fut rendu à André Dupont, contraint de démissionner en début d'année pour raison de santé. Il avait dirigé l'harmonie de Béthune, puis la Joyeuse de Gonnehem depuis 1962, en mettant son talent et son dévouement au service de la société. Ce fut l'occasion pour le Président Hervé Loutre de présenter le nouveau Chef de l'harmonie en la personne d'Alain Carton, originaire de Lambres les Aire.

Photo15a

En 1983, l’harmonie compte 40 musiciens. L'école de musique dénombre une trentaine d'élèves. 40 musiciens et un bon équilibre des pupitres, un seuil en dessous duquel il ne faut pas descendre si on veut se permettre un répertoire classique varié, selon Alain Carton. Le 11 septembre 1983, l’harmonie fête son 60e anniversaire. Pour marquer cet événement, la municipalité organise un festival de musique qui rassemble près de 400 musiciens. L'assistance put apprécier les prestations des harmonies d’Annezin, Labourse, Labeuvrière, Robecq et les fanfares de Molinghem et d’Hinges.

En 1984, sortie d'un 45-tours, mémoire sonore pour les générations futures, en face A, Nabucco et en face B, Hootenanny.

Photo16a

Chapitre 4 : L'harmonie Municipale La Joyeuse de Gonnehem

En 1985, changement de statut : L'association devient Harmonie Municipale la Joyeuse de Gonnehem. De nombreuses nouvelles manifestations viennent se greffer sur l'agenda, mais les sorties traditionnelles demeurent et ne souffrent pas de défaillance de la part des sociétaires.Il s'agit du 1er mai, du 8 mai, des fêtes communales de Gonnehem et de Busnettes avec défilé le mardi et concert le dimanche, le 14 juillet et le 11 novembre. L'harmonie la joyeuse adhère à la Fédération Régionale des Sociétés Musicales du Nord-Pas-de-Calais avec le désir de participer aux activités fédérales. La Joyeuse demande son classement. Elle obtient d’être classée le 4 mai 1986, en 2eme division, 2eme section.  

Photo17a Photo18a Photo19a