Le tuba:

tuba4

 

 A) L'origine du tuba :


L'invention du tuba découle de celle du piston, qui révolutionne la facture des instruments de la famille des cuivres au premier tiers du XIXe siècle. Vers 1835, Wieprecht, le directeur général des musiques militaires de Prusse, demande à l'ingénieur allemand Johann Gottfried Moritz3 de travailler à l'élaboration d'un cuivre grave à pistons qui pourrait avoir un timbre plus homogène et puissant que celui des ophicléides et bassons russes. D'autre part, un autre facteur, W. Schuster élabore entre 1830 et 1835 un tuba à trois barillets. De nombreux facteurs contribueront ensuite à l'évolution de l'instrument. Tuba de Wieprecht et Moritz.

L'un des plus importants d'entre eux, Adolphe Sax, développe une gamme d'instruments appelés saxhorns, déclinée en sept tailles et tonalités différentes (du contrebasse en sib au sopranino en mib).

Gustave-Auguste Besson4 (1820-1874), autre facteur parisien important, délocalise son activité à Londres, à la suite de nombreux procès avec Sax. Outre-Manche, son entreprise prend une part majeure dans le développement des brass bands, où le saxhorn basse évolue vers l'euphonium.

Actuellement plusieurs dénominations s'entrecroisent. Cela génère une certaine confusion et une réelle difficulté à comprendre les différences entre les diverses formes d'instruments. De nombreuses variations de termes sont usitées selon l'origine géographique, historique ou le point de vue de l'utilisateur. Aucun système normalisé ne permet à ce jour de satisfaire le plus grand nombre.

Aujourd'hui, on fabrique des tubas en fa, mib, ut et sib.

 

B) Description du tuba :

tuba2

C) La famille des Tubas:

 

Il existe de nombreux modèles, notamment :

 euphonium  tubafrancais  saxhorn

l'euphonium, tuba ténor en sib.

le tuba ténor en ut,

à 6 pistons,

dit « tuba français.

le saxhorn.

 tubafa  tubaut  tubasib

le tuba en fa.

le tuba contrebasse en ut .

le tuba contrebasse en sib .

 sousaphone  helicon

le sousaphone.

l 'hélicon.

D)La tessiture du tuba baryton :

Le tuba baryton est un instrument transpositeur en Bb (sauf aux USA où il s'écrit en UT en clé de fa et à octave réelle), la partition s'écrit à l'origine uniquement en clé de fa une seconde majeure au dessus du son réel (mais comme les parties sont interchangeables avec l'euphonium, le tubiste baryton peut amené à lire des parties en clé de sol une neuvième majeure au dessus du son réel), son son est un peu plus clair et brillant que celui de l'euphonium.

Les tubistes sont normalement habitués à lire leurs partitions en Ut en transposant à vue à cause du répertoire américain.

Le schéma si dessous vous montre la tessiture en sons réels
baryreel
Le schéma si dessous vous montre
la tessiture sur les partitions en clé de fa .
Le schéma si dessous vous montre
la tessiture sur les partitions en clé de sol .

Baryfa

barysol

E) Tessiture du tuba contrebasse :

Le tuba contrebasse est un instrument transpositeur en Bb (sauf aux USA où il s'écrit en UT à octave réelle en clef de fa) , la partition s'écrit uniquement en clé de fa , une neuvième majeure au dessus du son réel.

Les tubistes sont normalement habitués à lire leurs partitions en Ut en transposant à vue à cause du répertoire américain.

Le schéma si dessous vous montre
la tessiture en sons réels
Le schéma si dessous vous montre
la tessiture sur les partitions.
reeltuba contrebasse